Report de l’ouverture des coll√®ges et 4 autres infos importantes
Publié le 08/05/2020 à 15:06

Chers camarades,
Vous l’avez sans doute d√©j√† vu: notre r√©gion est repass√©e en ¬ę¬†rouge¬†¬Ľ ce jeudi 07 mai 2020, qui √©tait la¬†date arr√™t√©e pour le classement¬†des d√©partements¬†vert/rouge.
La principale cons√©quence pour nous est la non-ouverture des coll√®ges le 18 mai.Un nouveau point sur l’√©tat sanitaire sera fait¬†dans 3 semaines: c’est √† ce moment l√† que la d√©cision sera prise pour les coll√®ges et les lyc√©es.
Malheureusement, la position du minist√®re n’a pas √©volu√© sur la questiondes √©colesqui sont cens√©es rouvrir la semaine prochaine…… Mais les chiffres parlent d’eux-m√™mes. Nous les avons¬†eu tout √† l’heure pour le d√©partement¬†du Nord: si 84% des √©coles seront ouvertes la semaine prochaine dans le Nord, chiffre sup√©rieur aux informations remontant du Pas-de-Calais (la presse a donn√© le chiffre de 20% seulement), par contre il n’y auraitque 25% d’√©l√®ves en cours,ce qui est clairement un √©chec de la politique de JM. Blanquer.
Par contre, sur la base des enquêtes, le taux de PE en présentiel serait de 72%
Ce grand √©cart¬†entre PE pr√©sents et √©l√®ves pr√©sents explique aussi le fait que le Rectorat confirme une politique de ¬ę¬†souplesse¬†¬Ľ concernant les motifs de maintien en distanciel.1) la question de la d√©claration sur l’honneur pour personnes¬†vuln√©rables
Contrairement¬†√† ce qui est r√©p√©t√© ici ou l√†, et parfois √©crit par certains petits chefs, le Rectorat confirme qu’en mati√®re de personnes vuln√©rables ou vivant avec une personne vuln√©rable,seule une d√©claration sur l’honneur suffit(et le certificat m√©dical est inutile). ¬ę¬†Jusqu’√† nouvel ordre¬†¬Ľ dit le Rectorat (ce que nous traduisons par: ¬ę¬†Tout au moins pour ce mois de mai¬†¬Ľ).
Cette disposition¬†est, en l’√©tat en effet, propre √† l’Acad√©mie de Lille. C’est pourquoi vous pouvez avoir des √©chos diff√©rents provenant d’ailleurs. La raisonnement acad√©mique est le suivant: qui dit ¬ę¬†certificat m√©dical¬†¬Ľ dit ¬ę¬†arr√™t maladie¬†¬Ľ… donc pas de travail¬†non plus en distanciel. Or l√†, surtout en ce mois¬†de mai, ils ont besoin de beaucoup de personnels¬†qui restent en distanciel.
2) la question de la garde d’enfants
Il y a un changement¬†important, exprim√© par JM Blanquer lui-m√™me en CTM (Comit√© Technique Minist√©riel) mardi, suite √† des interpellations syndicales.Il y a eu beaucoup de flottement ces derniers jours sur le sujet , mais la CGT Educ’ au niveau national a obtenu¬†confirmation cette apr√®s-midi de la r√©alit√© du changement et que le Minist√®re¬†allait communiqu√© d√®s aujourd’hui en direction des Rectorats¬†pour informer sur les nouvelles dispositions.
De quoi s’agit-il ?Peuvent rester √† domicile l’ensemble des personnels qui doivent garder leurs enfants de moins de 14 ans y compris ceux qui ne souhaitent pas mettre leurs enfants √† l’√©cole m√™me si elle est ouverte.¬†Cela n’est¬†valable que jusqu’√† la fin du mois de mai.

Ainsi, on n’est pas du tout dans la situation o√Ļ les enfants de personnels d’√©ducation seraient d√©sormais consid√©r√©s comme prioritaires au m√™me titre que les enfants de soignants, et on ne peut plus vous imposer le fait de mettre vos enfants dans les √©coles ou ¬ę¬†coll√®ges p√īle d’accueil¬†¬Ľ. Cela va donc √† l’encontre des notes √©mis par nombre d’IEN, de coordinatrice PIAL ou des chefs d’√©tablissements.
Attention: on parle souvent ¬ę¬†d’ASA¬†¬Ľ (autorisation sp√©ciale d’absence) pour cette garde d’enfants. Mais c’est en r√©alit√© un abus de langage. Il s’agit d’autoriser une ¬ę¬†absence physique¬†¬Ľ sur le lieu de travail mais cela ne dispense pas du travail en distanciel !
3) sur le travail des AESH
Il y a beaucoup, l√† aussi, d’injonctions contradictoires des IEN, directeur d ‘√©coles, coordo PIAL pour les coll√®gues AESH. La Rectrice a envoy√© un cadrage aux IEN/coordo pial/chef d’√©tab cette apr√®s-midi (nous n’en sommes pas destinataire donc nous ne pouvons pas indiquer les termes exacts). Attention l√† aussi: cadrage acad√©mique (pas national).
La r√®gle serait la suivante:- L’AESH doit suivre l’enfant notifi√© de fa√ßon normale s’il est en cours.- si pas d’enfant √† suivre, ¬ę¬†sur la base du volontariat¬†¬Ľ l’AESH pourrait √™tre un ¬ę¬†renfort au niveau des √©quipes p√©dagogiques sous la responsabilit√© de l’enseignant¬†¬Ľ (Nous sommes oppos√©s √† cela. Le r√īle de l’AESH est de suivre les √©l√®ves ayant une notification. Attention que le ¬ę¬†volontariat¬†¬Ľ ne se transforme pas en contrainte).- Si pas volontaire : l’AESH reste √† la maison et peut suivre en distanciel un √©l√®ve (si c’est possible). – Par contre, rappel est fait qu’on ne doit proposer aux AESH que des activit√©s qui sont ¬ę¬†dans le contrat de travail¬†¬Ľ… donc pas de nettoyage d’√©cole par exemple.
4) sur la période du 11 mai à fin mai pour les collèges et lycées.
Dans un courrier adress√© hier aux chefs d’√©tablissements, la Rectrice a rappel√© quelques √©vidences, qu’il est bon d’avoir en t√™te et de rappeler aux chefs trop press√©s.
¬Ľ (..) malgr√© l’envie qui doit √™tre la v√ītre, bien compr√©hensible, de retrouver vos √©quipes en pr√©sentiel, je vous demande de privil√©gier, m√™me apr√®s le 11 mai, les r√©unions et activit√©s en distanciel. Lorsque la pr√©sence physique des personnels n‚Äôest pas indispensable, nous devrons toujours en tant qu‚Äôemployeurs limiter au maximum la pr√©sence et les d√©placements de nos personnels. Avant le 11 mai, bien s√Ľr, la question ne se pose pas. Nous restons confin√©s et √©quipes et instances doivent se d√©rouler en distanciel. Apr√®s le 11 mai, vos enseignants peuvent souhaiter avoir acc√®s √† l’√©tablissement pour des activit√©s p√©dagogiques √† distance. Il est alors tout √† fait normal de les y accueillir dans le respect de la doctrine sanitaire. Mais le distanciel doit rester la norme et le pr√©sentiel l‚Äôexception, en l‚Äôabsence d‚Äô√©l√®ves dans les √©tablissements. Bien s√Ľr vous devez veiller √† ce que vos personnels n’h√©sitent pas √† signaler une quelconque situation de fragilit√© les concernant ou concernant un de leur proche afin de pouvoir leur proposer une activit√© distancielle ne mettant pas leur sant√© ou la sant√© de leurs proches en danger.¬†¬Ľ

Il faut noter qu’elle s’exprimait en pensant qu’on allait √™tre en vert ce soir (elle le dit explicitement dans le d√©but de son message). Aujourd’hui la perspective de l’ouverture le 18 s’√©loigne pour les coll√®ges, et reste √©loign√©e pour les lyc√©es. Attention, il n’y a aucun certitude que cela soit le 2 juin, comme dit parfois rapidement. La date sera donn√©e fin mai.Ainsi, il est √©videmment que tous les ordres des chefs d’√©tablissement qui ont convoqu√© des r√©unions d√®s ce 11 mai (en coll√®ge certes, mais parfois m√™me en lyc√©e !) doivent √™tre superbement ignor√©s ! Il est urgent d’attendre. Et il est important de retenir cette phrase de la Rectrice: le distanciel doit rester la norme.
N’h√©sitez pas √† continuer √† nous interroger et √† nous avertir de toutes les situations difficiles rencontr√©es.
Bien syndicalement,
William ROGER Secrétaire Général Académique